Alexander McQueen ouvre son premier flagship tokyoïte

110 views
2 mins read

Alexander McQueen a tout récemment dévoilé sa toute première boutique japonaise en plein cœur de Tokyo.

Situé au cœur du quartier d’Aoyama à Tokyo, le premier flagship japonais d’Alexandre McQueen a pour voisins proches les noms qui font saliver n’importe quelle personne intéressée de près ou de loin à la mode: Balenciaga, Givenchy, Prada ou encore Marc Jacobs.

Alexander McQueen - Tokyo flagship
Conçue par Sarah Burton, la directrice artistique maison, en partenariat avec David Collins Studio, la boutique se présente sur une superficie 390m². Sur deux étages, les clients de la marque découvriront toutes les collections du prêt-à-porter homme et femme, ainsi que la ligne d’accessoires et pièces incontournables de la marque. Cette ouverture a été précédée de la boutique Alexander McQueen, consacrée uniquement aux accessoires, inaugurée en avril 2013 dans le quartier de Roppongi Hills de Tokyo.

Alexander McQueen - Tokyo flagship
L’agencement intérieur est assez épuré, fait de carrelage en marbre blanc fissuré Calacatta Oro, des finitions laquées noires et des meubles en cuir gris clair. Comme beaucoup de boutiques de luxe où l’art joue non seulement son rôle décoratif, mais également sert de soutien aux artistes contemporains, celle d’Alexander McQueen n’est pas épargnée par cette tendance.

Alexander McQueen - Tokyo flagship
Au-dessus de l’escalier central conçu d’une seule pièce de marbre blanc, est suspendue une structure de chandelier, cette oeuvre d’art a été commandée aux deux artistes japonais Takeo Hanazawa et Takao Togashi.

Alexander McQueen - Tokyo flagship
Cette ouverture tokyoïte sera suivie par de nombreuses autres boutiques dans le monde, notamment à Chengdu (capitale de Sichuan), qui deviendra la troisième boutique en Chine, à Monaco, Vienne, ainsi qu’à Hong Kong.