Alber Elbaz quitte Lanvin

78 views
3 mins read

Tout juste une semaine après le divorce de Raf Simons et Dior, c’est au tour du créateur isralien Alber Elbaz d’annoncer son prochain départ de chez Lanvin qui a fêté ses 125 ans l’an dernier.

Retrouver également sur Essentialhomme.fr
Zlatan Ibrahimović lance son parfum pour homme sophistiqué et accessible
Levi’s et Paris Saint-Germain s’associent pour revisiter l’iconique veste Trucker
Calvin Klein lancera sa seconde fragrance unisexe CK2 en février 2016
Défilé H&M x Balmain à New York
Paul Smith revisite le cultissime stylo 849 de Caran d’Ache

La nouvelle, révélée par le très informé site d’informations WWD (Women’s Wear Daily), risque d’ébranler de nouveau le petit monde de la mode, encore fortement secoué par l’annonce de Raf Simons de quitter la direction artistique de la maison Dior après quatre ans de collaboration.
En effet, WWD a annoncé aujourd’hui qu’un communiqué sera publié dans les prochains jours pour officialiser le départ du créateur après 14 ans de bons et loyaux services chez Lanvin. D’après WWD qui l’ont appris de ses sources sûres et fiables que la raison de cette rupture serait dûe à des désaccords entre le créateur et la direction de la maison Lanvin, notamment avec la propriétaire Shaw-Lan Wang et la directrice générale déléguée de la marque Michèle Huiban. Ces tensions entre les partenaires viendraient également du fait que le créateur reproche à la direction de Lanvin d’une absence de stratégie et d’investissements ciblés qui compromettent son développement, notamment en Asie. Le magazine citait de la même source que le créateur aurait déjà vidé son bureau de la rue du Faubourg Saint-Honoré.
La nouvelle, pas encore confirmée par Lanvin, intervient seulement une semaine après le départ annoncé de Raf Simon de chez Dior, confronté à des pressions et difficultés à maintenir le rythme de plus en plus effréné imposé par la mode. Ce départ annoncé alimente par ailleurs des rumeurs, selon lesquels Alber Elbaz serait le successeur de Raf Simons chez Dior. Cela reste à ce stade certes des rumeurs, mais ce jeu de chaises musicales en l’espace d’une semaine donne corps aux spéculations que certains observateurs n’hésiteraient pas à entériner.