Airdiem revisite le Narguilé

40 views
2 mins read

La maison AIRDIEM revisite le narguilé avec l’aide de jeunes designers internationaux. Le narguilé devient ainsi un véritable objet d’art.

Le narguilé, du sanscrit narikera, également appelé pipe à eau, chicha ou nargilé, symbolise un art de vivre venu d’Orient. Son origine remonte au XV en Éthiopie et compte actuellement une centaine de millions d’adeptes dans le monde, principalement en Afrique, en Asie et dans le Moyen-Orient.
Le narguilé véhicule des valeurs de détente, d’évasion et de partage. Il réunit toutes les générations et assemble autour de lui des jeunes, des moins jeunes, des hommes et des femmes, dans le cadre festif ou familial. Il est également un objet de décoration par excellence et a souvent une place importante au sein des demeures orientales.
AIRDIEM, contraction d’AIR de la légèreté et de la rêverie et DIEM de la maxime latine hédoniste « CarpeDiem », évoque, comme le narguilé, l’insouciance et la convivialité. Cette maison, fondée par Eric et Emmanuelle Gormand, un couple de passionnés d’artisanat de luxe et d’objets intemporels, est née de l’envie de réinventer le Fumoir comme un espace privilégié de dégustation et de détente.
Entourés de jeunes designers internationaux tels que Nedda El Asmar, Hilton McConnico, Régis Dho, Atelier SZ et Tribu Design, le couple réinvente le narguilé, pièce maîtresse et cosmopolite, ainsi que ses accessoires et leur insuffle une prestance intemporelle et luxueuse. Des matières nobles comme l’or, l’argent, l’étain, le corian, les bois exotiques et les cuirs précieux sont employés pour transcender ses origines et ses frontières.

Atelier SZ Hilton McConnico Nedda El Asmar Corail Nedda El Asmar Version avec Etui Nedda El Asmar Version Etain Nedda El Asmar vison TribuDesign