adidas Futurecraft 4D

adidas annonce la Futurecraft 4D en production de masse

dans Footwear par

Toujours à la recherche de nouveaux mode de production, adidas avait dévoilé dans le passé plusieurs concepts, adidas Futurecraft Biosteel biodégradables, Futurecraft 3D Black ou Futurecraft M.F.G. dont certains avaient dépassé le stade de prototype.


La marque aux trois bandes passe aujourd’hui la seconde, en annonçant la Futurecraft 4D avec des semelles imprimées en 3D en production industrielle.
La Futurecraft 4D utilise la technologie Digital Light Synthesis, développée par la start-up américaine Carbon basée dans la Silicon Valley.

adidas Futurecraft 4D
Cette technologie, beaucoup plus efficace et rapide qu’un création classique par imprimante 3D, permet de modeler finement un polymère liquide avec de la projection numérique de lumière pour lui donner une forme spécifique censée durer dans le temps et résister aux contraintes de la marche. En résulte une semelle légère, ultra flexible, robuste et imprimée directement à partir de résines liquides.

adidas Futurecraft 4D
Cette technique permet d’envisager une production de masse, à grande échelle, surmontant les défauts des procédés de fabrication de l’impression en 3D classique et ouvrant à de possibilités sans limite dans les couleurs et les formes. La production d’une semelle épaisse ne demanderait en effet que 20 minutes via le nouveau procédé, alors qu’il faudrait 90 minutes pour obtenir le même résultat en impression 3D classique.

adidas Futurecraft 4D
adidas prévoit une production de 300 paires en édition Friends & Family au mois d’avril, puis plus 5 000 exemplaires en magasins à l’automne prochain, à un prix qui devrait être en positionnement premium. La marque vise les 100 000 chaussures commercialisées d’ici fin 2018.