Acne Studios Automne 2024, où les cyber-motards rencontrent les punks psychédéliques dans des rêves de denim

Acne Studios Automne 2024 réimagine le denim, adopte l'esprit avant-gardiste d'Yves Tumor et déchire les règles du style. Préparez-vous à des torsions en trompe-l'œil, à des silhouettes qui transforment le genre, et à tout un tas de denim dont vous ne soupçonniez pas l'existence.
18 janvier 2024
1 minute de lecture
Acne Studios Automne 2024, où les cyber-motards rencontrent les punks psychédéliques dans des rêves de denim
PUBLICITÉ

Accrochez-vous à vos chapeaux en denim déchiré, car Acne Studios redouble son obsession pour le blue jean. Le directeur de la création Jonny Johansson, tout juste auréolé du succès viral de sa campagne Kylie Jenner, ne laisse pas la poussière de denim retomber pour l’Automne 2024. Cette saison, il laisse de côté les égéries célèbres et s’inspire de l’énergie décalée et électrisante du musicien Yves Tumor pour une collection qui tient à la fois du cyber motard, du punk psychédélique et de la résurrection rave des années 90.

C’est un exercice de funambulisme entre le haut et le bas de l’échelle, la couture et le bricolage, le doux et l’effrayant”, s’enthousiasme Johansson à propos de l’inspiration. “Yves Tumor, l’être humain, me fascine”. Et cela se voit. Tumor incarne sans effort l’esthétique hétéroclite de la collection, passant du cyber-motard en denim moulant au guerrier psychédélique surdimensionné à chaque look.

PUBLICITÉ

Mais voici la nouveauté : ce denim n’est pas un Levi’s délavé comme les autres. Des jeans amples, couverts de porte-clés en métal ? Ce ne sont pas des jeans, mais des imprimés en trompe-l’œil sur des pantalons en coton confortables. Des jeans évasés ornés de ceintures cloutées et de jolis nœuds peints à la main ? C’est la même chose. Johansson appelle cela “futuriste et low-tech à la fois”, où une toile vierge devient un terrain de jeu pour des collages numériques et des textures inattendues.

Sur le même sujet : Le grand retour de Givenchy pour l’Automne 2024 : Un soupçon de nostalgie, une pincée de fantaisie et beaucoup de « What’s Next » ?

PUBLICITÉ

Le résultat est une toile trippante composée de tops courts, de vestes en shearling, de maxi-bottes et même d’une grenouillère en fourrure de camouflage. C’est un régal pour les yeux, et bien que le look Yves Tumor soit réservé aux stars des défilés et du style de la rue, il y a beaucoup de choses dans lesquelles le reste d’entre nous, simples mortels, peut se plonger. Pensez au denim réimaginé, aux imprimés ludiques et aux juxtapositions inattendues, le tout avec une bonne dose de la fraîcheur caractéristique de Johansson.

Restez à la pointe de la mode et du lifestyle au masculin, suivez Essential Homme sur Google News, Whatsapp, en RSS ou sur Flipboard.

PUBLICITÉ

© Acne Studios

PUBLICITÉ
AllerEn Haut