Zenith Defy Classic

À Baselworld 2018, la ligne Zenith Defy s’étoffe avec des nouveaux modèles Classic

in MONTRES

L’an dernier, à la même Foire de Bâle, Zenith venait avec sa nouvelle collection Defy, axée sur l’innovation et la précision, telles ses Defy El Primero 21 Chronograph et la Defy Lab. Cette dernière est la montre mécanique la plus précise du monde grâce à son oscillateur en silicium monocristallin.
Cette année, la manufacture suisse de Le Locle, dans le giron de LVMH depuis 1999, revient à des modèles plus “simples”, néanmoins avec les mêmes performances, et étoffe sa ligne Defy avec la Defy Classic.
Définitivement montre sportive moderne, la nouvelle Zenith Defy Classic est déclinée en deux versions, l’une conforme à sa dénomination “Classic” et l’autre squelettée. La première est en titane brossé et semble légère et épurée même avec son boîtier de 41mm pour 10,75 mm d’épaisseur. Elle dispose d’un cadran bleu classique avec trois aiguilles, disque de date détouré et de grands index appliqués revêtus de Super-LumiNova.
La seconde version, dénommée “Openworked”, est squelettée. Dotée toujours d’un boîtier de 41mm, cette version se démarque avec sa forme d’étoile à cinq branches et la visibilité du disque de date entier qui semble tout droit sortir d’un univers futuriste.
Qu’elles soit “Classic” ou “Openworked”, ces deux versions de la Defy Classic battent, toutes deux, au rythme du calibre de manufacture 670 SK Elite ajouré avec ancre et roue d’échappement en silicium, 28’800 alternances par heure (4 Hz), masse oscillante à finition satinée et réserve de marche de 50 heures.
Accessible dans une fourchette de prix entre 4700€ à 5400€, la Zenith Defy Classic sera livrée avec un bracelet en titane, en caoutchouc noir avec revêtement en cuir d’alligator bleu, ou en caoutchouc noir.

Zenith Defy Classic Openworked Zenith Defy Classic Openworked Zenith Defy Classic Openworked